Pintade de Pucheran

  • Description
  • En savoir plus

Guttera pucherani pucherani

En hiver, elle est très sensible au froid, n'oubliez pas de la protégez en période de gel intensif.

Cette pintade mesure entre 48 à 50 cm pour une envergure allant de 75 à 100 cm pour une masse allant de 721 à 1573 gr. La pintade de Pucheran présente un ensemble gris sombre à noir moucheté de petits points blanchâtres et une tignasse de plumes noires bouclées au sommet de son crâne. Ses yeux sont entourés d'une peau rouge couvrant également ses joues, ses oreillons et la partie antérieure de son cou. Ses iris sont rouges. Le reste de sa tête et le haut de son cou sont recouverts par une peau nue bleu-cobalt brillant. Son collier noir, faisant la transition entre son cou et sa poitrine, est presque insignifiant, si bien que les mouchetures blanches arrivent presque jusqu'à la partie nue de son cou. Sa queue noire est courte et maintenue légèrement élevée. Ses pattes sont brunes foncées à noires.
 
Il n'y a pas de dimorphisme sexuel.
Cette espèce peut vivre environ 15 ans.
 
Statut:

Cette pintade mesure entre 48 à 50 cm pour une envergure allant de 75 à 100 cm pour une masse allant de 721 à 1573 gr.
La pintade de Pucheran présente un ensemble gris sombre à noir moucheté de petits points blanchâtres et une tignasse de plumes noires bouclées au sommet de son crâne.
Ses yeux sont entourés d'une peau rouge couvrant également ses joues, ses oreillons et la partie antérieure de son cou.
Ses iris sont rouges.
Le reste de sa tête et le haut de son cou sont recouverts par une peau nue bleu-cobalt brillant.
Son collier noir, faisant la transition entre son cou et sa poitrine, est presque insignifiant, si bien que les mouchetures blanches arrivent presque jusqu'à la partie nue de son cou.
Sa queue noire est courte et maintenue légèrement élevée.
Ses pattes sont brunes foncées à noires.
 
Il n'y a pas de dimorphisme sexuel.
 
On rencontre plusieurs Sous-espèces :
 
La pintade d’Édouard ou Guttera pucherani edouardi vivant au Mozambique, en Zambie et en Afrique du Sud se caractérise par sa face et la partie supérieure de son cou gris-bleu, son pli blanchâtre qui se développe de la bouche jusqu'à l'arrière du cou. Sa crête est plus courte, moins compacte. Ses pattes sont gris sombre.
La pintade barbue ou Guttera pucherani barbata habitant le Sud de la Tanzanie, le Mozambique et le Malawi présente une peau faciale noire et bleue, sans le moindre soupçon de rouge ou de blanc. Les mouchetures qui recouvrent le plumage sont blanches excepté sur le dos où elles affichent une nuance de bleu.
La pintade de Verreaux ou Guttera pucherani verreauxi se rencontrant à l'ouest du Kenya, en Angola et en Zambie possède une peau faciale bleue, mais avec une gorge et l'avant de son cou rouge éclatant. Elle a les iris brun sombre. Son plumage corporel est tacheté de blanc et de bleue. Son collier est uniformément noir.
La pintade de Scalter ou Guttera pucherani scalteri vivant en Afrique de l'Ouest, au Nigeria et au Cameroun affiche une courte tignasse, moins frisée sur le front que la pintade de Verreaux, mais plus longue sur l'arrière du capuchon.
et oiseau est généralement installer dans des volières de 3m de large pour 5m de long et 2m de haut arborée auquel on ajoute un petit bâtiment de 2m de long pour 2m de large.
 

Cette espèce peut vivre environ 15ans.
 
La Pintade de Pucheran est un oiseau discret et timide en général, moins bruyant que les autres pintades.
 
Lorsqu'elle est dérangée, elle s'envole vers la cime des arbres en poussant des cris d'alarme bruyants.
 
La pintade de Pucheran est grégaire en dehors de la période de nidification et on observe souvent des bandes de 10 à 30 oiseaux.
Le mâle et la femelle quittent leur groupe pour établir leur nid, une cuvette au sol, à l'abri d'une végétation fournie.
 
Le couple est formé pour la vie et ne regagne la bande que lorsque les jeunes ont achevé leur croissance.
 
La femelle y dépose 4 à 5 œufs rosés qu'elle couvera entre 25 et 28 jours.
 
Après l'éclosion, le mâle et la femelle élèvent ensemble les jeunes qui seront capables de voler au bout de 15 à 20 jours.