Faisan de Lady Amherst

  • Description
  • En savoir plus

Chrysolophus amherstia

Le mâle adulte mesure entre 100 et 120 cm de long, dont 80 cm de queue. Il est bien reconnaissable à sa tête noir et argent, son croupion et sa longue queue grise et son corps au plumage rouge, bleu, blanc et jaune. Sa collerette peut être exhibée gonflée.
Cette espèce est étroitement apparentée au faisan doré, avec lequel elle peut se reproduire en captivité.
La femelle est beaucoup moins voyante, avec un plumage brun tacheté, comme celui du faisan de Colchide femelle. Elle ressemble aussi à celle du faisan doré, mais a la tête plus sombre et le ventre moins tacheté.

Statut:

Le mâle adulte mesure entre 100 et 120 cm de long, dont 80 cm de queue. Il est bien reconnaissable à sa tête noir et argent, son croupion et sa longue queue grise et son corps au plumage rouge, bleu, blanc et jaune. Sa collerette peut être exhibée gonflée.
Cette espèce est étroitement apparentée au faisan doré, avec lequel elle peut se reproduire en captivité.
La femelle est beaucoup moins voyante, avec un plumage brun tacheté, comme celui du faisan de Colchide femelle. Elle ressemble aussi à celle du faisan doré, mais a la tête plus sombre et le ventre moins tacheté.

La reproduction est assez similaire à celle du faisan doré. En parade nuptiale, le mâle, collerette ouverte, poursuit inlassablement la femelle en courant, parfois même en sautant. Une fois arrivé à son niveau, il déploie au maximum le côté de sa collerette orienté vers elle, abaisse les ailes pour dévoiler son croupion gonflé et écarte légèrement la queue, mettant en valeur les larges rectrices bordées des sus-caudales rouge orangé. Tant que la femelle reste immobile (elle est souvent occupée à se nourrir) il garde cette posture mais en cas de fuite, il la poursuit à nouveau avec empressement, tourne sans cesse autour d’elle et tente de lui barrer le passage pour exhiber à nouveau sa collerette en éventail. Si elle s’enfuit à nouveau, il se retourne brusquement et répète son manège dans l’autre sens. Parfois il tente de poser une patte sur le dos de la poule ou de lui griffer les flancs jusqu’à ce qu’elle cède en adoptant une attitude de soumission provoquant immédiatement l’accouplement. La copulation terminée, il lance un bref sifflement d’excitation

Statut: