Faisan doré

  • Description
  • En savoir plus

Chrysoluphus pictus

Le Faisan doré mesure de 80 à 115 cm de long pour le mâle, et de 60 à 70 cm pour la femelle, avec une queue mesurant de 40 à 80 cm. Son envergure est comprise entre 65 et 75 cm et son poids varie de 550 à 900 g.
L'espèce présente un formidable dimorphisme sexuel, le mâle ayant un plumage aux couleurs chatoyantes, alors que la femelle arbore un plumage discret, essentiel pour la couvaison.

Statut:

Le Faisan doré mesure de 80 à 115 cm de long pour le mâle, et de 60 à 70 cm pour la femelle, avec une queue mesurant de 40 à 80 cm. Son envergure est comprise entre 65 et 75 cm et son poids varie de 550 à 900 g.
L'espèce présente un formidable dimorphisme sexuel, le mâle ayant un plumage aux couleurs chatoyantes, alors que la femelle arbore un plumage discret, essentiel pour la couvaison.
Le mâle, avec sa longue huppe aux plumes jaune d'or, a donné son nom vernaculaire à l'espèce. Elle descend jusque sur le haut de la nuque, et sur la collerette orange vif et rayée de noir recouvrant le cou. Il peut ébouriffer ces plumes pour la parade nuptiale, comme le feraient les coqs lors de combats. Le haut du dos est vert émeraude, le reste est jaune vif jusqu'au croupion, ainsi que les plumes de la base de la queue. Le reste de la longue queue est marbré de beige et de noir. L'iris est jaune, ainsi que le bec et les pattes.
La femelle, la poule faisane, a des couleurs bien plus discrètes puisque c'est elle qui s'occupe des nichées. Brune et tachetée, elle ressemble fortement à la femelle Faisan de Colchide, avec des tons davantage rougeâtres sur le dos et une gorge blanchâtre. Les juvéniles sont assez semblables à leurs mères, avec un plumage parsemé de taches rouges.

En parade nuptiale, le mâle, la huppe hérissée, les ailes légèrement abaissées et la queue partiellement ouverte, poursuit la femelle et se place latéralement à elle pour mettre en valeur son croupion doré et surtout lui montrer sa collerette alors largement déployée. Il peut ouvrir sa collerette entièrement mais, en situation de parade latérale, il déploie souvent seulement la partie située du côté de la femelle. Par ailleurs, il peut aussi orienter sa queue latéralement vers la femelle. Cette démonstration fait habituellement fuir la poule mais il revient aussitôt à la charge et tente de lui couper toute retraite pour exhiber à nouveau sa collerette qu’il fait crisser en la déployant, tout en lançant un sifflement aigu « tsitt-tsitt ». Si elle s’enfuit à nouveau, il lui emboîte aussitôt le pas, exécute des bonds, fait plusieurs fois le tour d’elle, la harcèle et se pavane devant elle, n’hésitant pas à s’approcher de très près pour lui exposer à nouveau son collier de plumes déployé comme un éventail. Cette exhibition offre alors le spectacle impressionnant de l’œil du mâle, entouré, au-dessus, de la huppe dorée et, au-dessous, des cercles concentriques noirs et jaunes, fixant la poule avec intensité. De temps à autre, le mâle tente de poser une patte sur le dos de la femelle qui peut accepter la copulation en adoptant la position d’invitation à l’accouplement. Plusieurs mâles peuvent se joindre à cette parade, chacun cherchant à attirer l’attention de la femelle en exhibant sa collerette et ses autres attributs colorés. En parade d’intimidation, deux mâles marchent nerveusement côte à côte, dévoilent leur croupion doré et se défient mutuellement en exhibant leur collerette entièrement ouverte ou seulement du côté du rival. Cette attitude provocante peut dégénérer en combat qui consiste en sauts, face à face, le corps à la verticale, tout en essayant d’asséner des coups de griffes et d’ergots à l’adversaire
Le Faisan doré est solitaire, les couples ne se formant que pour la reproduction, au début du printemps. Le mâle attire une compagne par son chant, puis tente de la séduire par une parade nuptiale, où il exhibe fièrement les plumes de sa collerette et de sa queue.
Le nid est généralement caché dans la végétation.

La femelle y pondra 5 à 12 œufs rougeâtres qu'elle couvera seule durant 22 à 23 jours, sans boire ni manger. Les jeunes savent voler au bout de deux semaines mais ne quitteront leur mère qu'après avoir atteint leur taille adulte, à l'âge de 4 mois. Ils seront sexuellement mûrs au bout d'un an pour les femelles, et deux pour les mâles. Ces derniers devront attendre une année supplémentaire pour revêtir leur plumage d'adulte.

Le Faisan doré peut vivre jusqu'à 15 ans.