Nicobar à camail

  • Description
  • En savoir plus

Caloenas nicobarica

Le nicobar à camail est aussi appelé pigeon de Nicobar. C'est la seule espèce actuelle du genre Caloenas.
Il tire son nom du fait qu'il réside principalement dans les îles Nicobar, archipel dans l'est de l'océan Indien.
Il s'agirait du plus proche parent encore vivant du fameux dodo mauricien, éteint depuis le xviie siècle.
D'une longueur de 31 à 41 cm pour une masse de 460 à 600 g, le Nicobar à camail est doté d'un plumage exceptionnel chez les columbiformes : vert sombre irisé avec des tons et reflets cuivre et bleuâtre, plumes dégagées sur le manteau et les couvertures alaires, courte queue blanche, bec noir, pattes rouges, iris bruns chez le mâle et blancs chez la femelle adulte. La femelle est légèrement plus petite que le mâle, présente une caroncule un peu plus petite, les plumes du cou un peu moins longues et le dessous du corps plus brunâtre.
Les jeunes n'ont pas les longues plumes du cou et ne présentent pas de queue blanche. Ils acquièrent le plumage adulte entre 5 et 14 mois.

Statut: II

Le nicobar à camail est aussi appelé pigeon de Nicobar. C'est la seule espèce actuelle du genre Caloenas.
Il tire son nom du fait qu'il réside principalement dans les îles Nicobar, archipel dans l'est de l'océan Indien.
Il s'agirait du plus proche parent encore vivant du fameux dodo mauricien, éteint depuis le xviie siècle.
D'une longueur de 31 à 41 cm pour une masse de 460 à 600 g, le Nicobar à camail est doté d'un plumage exceptionnel chez les columbiformes : vert sombre irisé avec des tons et reflets cuivre et bleuâtre, plumes dégagées sur le manteau et les couvertures alaires, courte queue blanche, bec noir, pattes rouges, iris bruns chez le mâle et blancs chez la femelle adulte. La femelle est légèrement plus petite que le mâle, présente une caroncule un peu plus petite, les plumes du cou un peu moins longues et le dessous du corps plus brunâtre.
Les jeunes n'ont pas les longues plumes du cou et ne présentent pas de queue blanche. Ils acquièrent le plumage adulte entre 5 et 14 mois.
La reproduction se déroule au moins de septembre à mars (découverte de nids).
Le mâle effectue une parade nuptiale avec roucoulements et courbettes afin de séduire la femelle. Une fois qu'un couple est formé, il est stable.
Le mâle choisit le site de nidification et réunit des matériaux que la femelle assemble pour le nid. Celui-ci est une plate forme légère réalisée avec des brindilles à une hauteur de deux à trois mètres, exceptionnellement à très grande hauteur. La femelle pond en général 2 œufs, de couleur blanche avec un léger reflet bleu. Les adultes se relaient pour couver pendant 2 semaines et demie.
Les jeunes sont nus durant les 10 premiers jours, nourris au lait, puis progressivement avec des graines et des fruits et finalement quittent le nid peu après le premier mois. Ils peuvent se reproduire dès l'âge de 12 mois même s'ils n'arborent pas complètement leur plumage mature.

Statut: II